Utilisation du sifflet de marine

Le sifflet de MARINE

Origine des sifflets de marine

Depuis longtemps, le sifflet est utilisé :

  1. Comme moyen de transmission principal en mer.
  2. Comme instrument de sécurité. On le trouve sur les grands navires qui possèdent ce moyen pour signaler leur approche. On le trouve également sur les embarcations de taille plus modeste sous la forme d'une corne de brume. Enfin, on le trouve sur les gilets de sauvetage et les gilets de plongée sous-marine.
  3. Comme instrument de manœuvre. Le sifflet fut utilisé en premier sur les navires anglais au XIIIéme siècle, au cours des croisades en tant que sifflet de manœuvre. Le sire de Joinville en fait état dans ses Mémoires (histoire de Saint Louis). On le retrouve par la suite sur les galères dès le XIVème siècle, pour rythmer la cadence de la vogue, en l'appelant fisquet.

 

Origine du SIFFLET de BOSCO

 

C'est à l'époque de la marine à voile marchande et de guerre que le sifflet de marine devint le moyen de transmission des ordres le plus performant en mer. Il est particulièrement efficace au cours des tempêtes, où le niveau sonore y est tel que les ordres à la voix passent mal.

A l'époque de la marine à voile, l'officier chargé du gréement et des voiles (le Boatswain ou  maître d’équipage), avait besoin de transmettre plus d'ordres que d'autres officiers. On donna donc à ce moyen de transmission des ordres par coup de sifflet le Boatswain's Call ("Appel du Maître d'équipage").

À l'aide du sifflet, on pouvait exprimer de très nombreux commandements[1]. Les marins étaient entraînés à répondre immédiatement au son du sifflet émis par le Boatswain, qu'ils désignaient entre eux le BOSCO (dénomination argotique qui est restée et qui a donné son nom au sifflet).

Le Boatswain's Call fut ensuite connu sous le nom de "The Call" vers 1670, lorsqu'un Lord de l'Amirauté Britannique porta un sifflet en or comme marque de son rang. Il fut alors connu sous te nom de "Whistle of Honour" (Sifflet d'honneur). Cet amiral donna au sifflet la forme qui, à quelques détails près, est celle qu'il a conservée jusqu'à nos jours.

Par la suite chaque officier Britannique en porta un, mais en argent, et chacun le décora en le portant à l'aide d'un cordon tressé et ouvragé ou d'une belle chaîne.

Aujourd'hui, le sifflet est conservé sur les navires de guerre pour rendre les honneurs.

En France, dans la Marine Nationale, ces honneurs sont rendus en particuliers, aux officiers de toute arme et de toute nation - ainsi qu'aux personnes assimilées - quand ils montent à bord d'un navire et quand ils le quittent.

La Royal Navy très respectueuse des traditions, continue à perpétuer cette coutume qui se veut être une marque de respect envers le commandant ou des visiteurs de marque à bord ou encore pour mettre l'accent sur des ordres importants. En Grande Bretagne, il existe des sons et ordre différents lorsque des personnalités "passent le bord".

Description du sifflet de BOSCO

Cet instrument se compose d'un tube cylindrique métallique (la canon) dont le siffleur porte à la bouche le bout supérieur, l'autre bout étant terminé par une boule percée d'un trou (la bouée), que le siffleur tient toujours en main pour moduler les sons et les faire varier. La quille sert à garantir la tenue du sifflet dans la main et la chaîne sert à porter le sifflet autour du cou afin de l'avoir toujours à porté de main.

Figure 1 : Description du sifflet de BOSCO

Utilisation du sifflet de BOSCO

Le sifflet de BOSCO se tient entre le pouce et l'index. Le pouce étant sur l'anneau de fixation de la chaîne. La bouée se plaçant dans la paume de la main, les autres doigts recouvrant le tout sans fermer hermétiquement de manière à ne pas boucher le trou de la bouée et à laisser sortir le son. On souffle dans le canon plus ou moins fort, tout en ouvrant les doigts de manière à obtenir le son désiré.

Ces deux positions sont celles qui sont appelées "Haut" et "Bas" dans les ordres donnés ci-après et qui correspondent aux notes « haute » et « basse ».

 

Figure 2 : Tenue du sifflet de BOSCO - les deux notes - haute et basse

La transmission des ordres via le sifflet de BOSCO s'effectue par le biais de :

  • 2 notes : haute et basse.
  • 3 sons.

Les notes

Ne serrez pas le canon avec vos dents.

Laissez vos doigts venir bien loin de la bouée et avec la force suffisante pour produire une note basse (grave) et claire.

Pour produire une note haute (aiguë), pliez les trois autres doigts vers le bas jusqu'à ce qu'ils touchent votre pouce (assurez-vous qu'ils sont fermés ensemble). Fermez au-dessus de la bouée et soufflez beaucoup plus fort dans le canon.

Vous devriez produire une note beaucoup plus haute que quand les doigts ne sont pas sur la bouée.

Les sons

  • Le "son plein" qui peut être un son montant ou un son descendant.
  • Le "gazouillis" :  Le gazouillis est produit par le soufflement dans une série de secousses, qui a comme conséquence un gazouillis semblable à celui d'un canari. Commencez par une note basse, puis travaillez rapidement à une note élevée puis de nouveau à une note basse, une note élevée et ainsi de suite. Faites ceci plusieurs fois. Finissez toujours sur une note basse.
  • Le "Trill" (vibration de la langue). Pour obtenir un Trill, mettez votre langue à l'avant de votre bouche, le bout courbé vers le haut derrière les dents de façon à "rouler les "R".

Figure 3 : les sons du sifflet de BOSCO

Pratiquez ces exercices avant de passer aux ordres. En effet, il est nécessaire de maîtriser ces sons de base avant de passer aux ordres avec le sifflet.

Transmission des ordres

Les ordres au sifflet présentés ci-après sont :

1.1.      Le "Still"

1.2.      Le "Carry on"

1.3.      Le “All Hands”

1.4.      Le “Heaveard“ ou”Mess Gear”

1.5.      Le “Heave around“

1.6.      Le “Mess Call”

1.7.      Le "Piping the side"

1.8.      Le "General call"

1.9.      Le "Call the Boatswains Mate" ou le "Hail"

1.10.    Le "Officer of the Day"

1.11.    Le « Dinner or Supper »

1.12.    Le "Dinner call"

1.13.    Le "Strow" ou "Special Call"

1.14.    Le "Pipe Down"

1.15.    Le "Haul Taut"

1.16.    Le “Light to” ou “Let go”

1.17.    Le « Scanding  Haul » ou « Hoist »

Interprétation des schémas :

Les ordres au sifflet présentés ci-après sur les schémas présentent un niveau haut, un niveau bas présentés page précédente (le niveau bas n'étant pas l'absence de son) ainsi que la durée des différents niveaux.

1.1. Le "Still"

Utilisation de cet ordre

The “Still” est encore employé soit pour attirer l'attention, comme marque de respect, pour exiger le silence, pour donner un ordre. Il est toujours suivi, après un intervalle, de l'ordre Carry On.

Cet ordre est utilisé dans les cas suivants :

  • A proximité d’un poste de travail pour éviter un accident.
  • Au lever et au baisser des drapeaux.
  • Comme marque de respect à l'arrivée ou au départ d'un visiteur que l'on souhaite honorer (hormis la Reine d'Angleterre et certains officiers supérieurs qui possèdent "leur" coup de sifflet qui leur est propre).
  • Quand il est nécessaire de donner des ordres détaillés qui exigent la tranquillité absolue.

Les doigts fermés sur le trou, soufflez un coup aussi dur que vous pouvez pendant huit secondes, la totalité de l'ordre doit être donnée fort sur la même note élevée. Cessez de façon abrupte à la fin des huit secondes.

1.2. Le "Carry on"

Utilisation de cet ordre

Le “Carry On” est utilisé en même temps que le still et peut suivre un ordre verbal tel que continuer.

Soufflez la note élevée pendant une seconde puis cessez immédiatement de façon abrupte.

1.3. Le “All Hands”

Utilisation de cet ordre

Un appel général à tout événement auquel toutes les mains (ou tous les bras) doivent participer pour une manoeuvre.

1.4. Le “Heaveard“ ou”Mess Gear”

Utilisation de cet ordre

Littéralement « soulevez autour », cet ordre était donné pour manoeuvrer le cabestan ou le treuil.

1.5. Le “Heave around“

Utilisation de cet ordre

Cet ordre est identique au précédemment mais sifflé est 2 fois. Il était donné également pour manoeuvrer le cabestan. Cet ordre fait également partie de l’ordre "Mess Call".

1.6. Le “Mess Call”

Utilisation de cet ordre

Cet ordre est l’un des plus longs, et dure une minute. Il est composé de "All hands," un long "Heave around" et un long "Pipe down," le tout sifflé dans cet ordre.

1.7. Le "Piping the side"

Utilisation de cet ordre

Dans les années passées, quand les passerelles étaient beaucoup plus encombrées et les plates-formes des bateaux "en bois" étaient hautes au-dessus de la ligne de flottaison, la seule méthode de venir à bord, quand le bateau n'était pas à quai, était de monter via des cordes ou une échelle de corde.

Ceci n'a pas été considéré comme approprié aux capitaines et aux officiers supérieurs. Il était donc nécessaire de hisser ces « personnalités » à bord du bateau à l'aide d'une chaise spéciale. Les ordres étaient passés aux marins manœuvrant les cordes pour abaisser ou lever la chaise, par le "Boatswain" sur cet appel à lever et abaisser.

De nos jours, les bateaux portent les passerelles qui peuvent facilement être calées, ainsi la nécessité de lever a cessé mais la coutume de siffler persiste.

Commencez à un niveau bas puis augmentez graduellement jusqu'à ce que vous obteniez la note élevée pendant quatre secondes puis revenez graduellement jusqu'au niveau bas.

1.8. Le "General call"

Utilisation de cet ordre

Cet ordre nécessitera un ordre verbal. Ceci est connu comme "passer un ordre", littéralement le mot ordre se rapporte au mot parlé (navire en vue par exemple).

Cet ordre n'est pas suivi de Carry On.

Commencez doucement puis augmentez rapidement jusqu'à la note la plus élevée, et interrompez alors abruptement. Dans un second temps recommencer encore doucement, travailler puis augmentez rapidement à la note élevée qui doit être maintenue pendant deux secondes, puis stoppez abruptement.

1.9. Le "Call the Boatswains Mate[2]" ou le "Hail"

Utilisation de cet ordre

Utilisé pour appeler l'équipage du bateau, il pouvait également être utilisé pour attirer l'attention d'une personne particulière d'une façon discrète, par exemple des membres du personnel de passerelle ou pour appeler l'officier du jour.

 

Il s'agit de 5 notes hautes entrecoupées d'arrêts brusques, le tout effectué en 3-4 secondes environ.

1.10.     Le "Officer of the Day"

Cet ordre est utilisé pour attirer l'attention de l'officier du jour, ou également pour entrer en contact avec la passerelle. Cet ordre est un ordre en lui même et ne nécessite pas d'ordre parlé.

 

Il s'agit de 4 notes hautes entrecoupées d'arrêts brusques, le tout effectué en 3 à 4 secondes environ.

1.11.     Le « Dinner or Supper »

Utilisation de cet ordre

Cet ordre était exécuté pour signaler sur la plate-forme inférieure le petit déjeuner, le thé et le dîner (hors officiers Cf. ci-après). Cet ordre était un "General Call" suivi d'un ordre verbal telle que " déjeuner, thé ou dîner".

1.12.     Le "Dinner call"

Utilisation de cet ordre

Cet ordre était exécuté pour signaler le dîner d'officiers. Il n'est pas suivi d'un ordre verbal.

Cet ordre est pour les experts. Il est long et exige une pratique et une respiration maîtrisée afin d'être exécuté parfaitement.

1.13.     Le "Strow" ou "Special Call"

Utilisation de cet ordre

Cet ordre au sifflet précède de nombreux ordres au sifflet (non expliqués dans le cadre de la présente notice) tels que :

*      “Calling of the Hands”

*      “Heave Ho”

*      “Heave Out”

*      “Show a Leg”

*      “Rise and Shine”

*      “Lash up and stow”.

Il peut être également suivi d'une description courte de la météo telle que "rafales", "pluie", "glace", "neige", "chaud", "sec" afin que l'équipage mette l'habillement approprié.

Cet ordre est également pour les experts.

1.14.     Le "Pipe Down"

Utilisation de cet ordre

Cet ordre avait la signification "cessez tout".

Bien que les deux notes avant le long trill soient seulement les notes courtes, elles devraient être exécutées avec la grande emphase pour attirer l'attention au reste de l'ordre.

1.15.     Le "Haul Taut"

Utilisation de cet ordre

Littéralement « Tirez fortement ». Ici, il s’agissait des cordages pour hisser les voiles. Ce terme s’utilise également dans le matelotage pour faire des nœuds.

1.16.     Le “Light to” ou “Let go

Utilisation de cet ordre

Cet ordre signifie « laisser filer ».

1.17.     Le « Scanding  Haul » ou « Hoist »

Utilisation de cet ordre

Cet ordre signifie Hisser les voiles ou souquez ferme.

 

Tableau récapitulatif

 

 

 

 

 

Autres ordres (non commentés)

 

 

[1] En 1831, dans son Dictionnaire des commandements faits avec le sifflet, le capitaine de vaisseau Letourneur donne la notation musicale de cent vingt et un d'entre eux, qui servaient à ordonner les différentes manœuvres à bord d'un vaisseau à voiles. Seul les principaux ordres sont présentés ci-après.

[2] Appel des maîtres d'équipage

French